Tweets by BiarsOfficiel
32 avenue de la République 46130 BIARS SUR CERE Horaires de la mairie
Mairie de Biars sur Cere
Historique

Biars-sur-Cère, située au Nord Est du Département du Lot...

 

La commune de BIARS.SUR.CERE est située au Nord Est du Département du Lot, à la frontière des départements de la Corrèze et du Cantal. Elle s'étale sur une superficie de 363 ha, dans une petite vallée luxuriante abritée des premiers contreforts du Massif Central et bordée de deux rivières : la Cère et la Dordogne.

Liée à l’histoire d’une des plus belles forteresses médiévales de France, celle du château de Castelnau, implanté sur la commune voisine de Prudhomat, Biars était mentionée dans la cartulaire de l’abbaye de Beaulieu sur Dordogne dès l’an 893.
 
Ecclésiasistequement, c'était un prieuré (911) et doyenné (1399) de ladite abbaye.
 
Féodalement, ce lieu faisait partie de la Châtellenie de Gagnac, elle même dépendante de la Vicomté de Turenne.
Un interminable procès pour la possession de BIARS (500 ans) contre les Vicomtes et les Barons de Castelnau ne prend fin qu'en 1789. Pendant la révolution, BIARS qui compte alors 250 habitants est érigée en commune et devient paroisse annexe de Gagnac (1803) puis, paroisse en plein exercice (1809).

DÉCOUVRIR LES MAIRES DE 1972 À AUJOURD'HUI

D'abord le flottage du bois sur la Cère au port de Lacaze, puis la construction en 1891 de la ligne de chemin de fer (Souillac - Saint Denis - Aurillac) ainsi que la Gare SNCF de Biars donnent à la commune un essor économique sans cesse grandissant.

Avec la construction de ligne ferroviaire, s'implante à Biars, un chantier de fabrication de traverses en bois destinées à supporter les rails de chemin de fer. Ce chantier deviendra au fil des ans le seul et unique atelier SNCF en France de fabrique et de traitement de traverses en bois, en occupant une superficie de 25 ha et employant près de 150 agents.

Autour de ce nouveau pôle économique, s'installent au début du siècle, des négociants en fruits, légumes et marchandises de toutes sortes. Deux de ces négociants tenteront, à partir de 1940, un "pari fou" : la transformation à l'échelle industrielle des fruits en confiture.
 
Pari réussi, puisque aujourd'hui, installé sur la nouvelle zone d'activités BIARS-GAGNAC (50 ha) en cours d'extension, le confiturier ANDROS, de renommée internationale, consacre définitivement la ville de Biars sur Cère comme "Capitale Européeenne de la Confiture".
 
Sur ce même site, se sont installées des entreprises non moins dynamiques dans les secteurs de la chaudronnerie et formage de métaux, de la fabrication de peintures, de la construction de charpente métallique, de la transformation du bois, des plats cuisinés, des entreprises de transport, de bureaux d'études en mécanique de précision, qui font de Biars un des pôles industriels le plus important du département en générant plus de 1 200 emplois. 
Plan Google Maps